un dahu en Inde


enjoy my meal


En ces temps de festivités culinaires annonçant l'an two zero ten, je fais part d'un bouleversement de mon quotidien Behalien; beaucoup m'ont lu, entendu dire que, après 2 semaines en Inde mes nuits étaient peuplées de visions fromagères et porcines...hé bien figurez vous que mes papilles se nationalisent aux couleurs vert blanc orange. et pour cause, jour après jour, lunch avant goûter, je découvre des plaisirs salés et sucrés sans modération: pour les illustrés, voici un menu du jour de l'an digne d'un foie gras poilé entre deux toast saumonés...

breakfast: 2 shingaraa (samosa patates oignons chili) et quelques biscuits sablés puisés dans une collection de bocaux sur l'étagère qui surplombe la divine théière bouillonnante d'un massala tea cardamome et touche secrète d'épices 

Brunch: quelques gâteaux noix de cajou ou un Malboa à la banane 

Lunch: La y'a Didi (tata en bengali) qui entre en action et nous dépose chaque midi et demi le pain quotidien, à savoir un Thali composé de riz (hé oui!), de quelques pakora aux légumes (attention certains révèlent trop tard une bombe verte cause de probables "chaurées" sudatoires)  d'un Dahl aux lentilles et d'innombrables différents curries végétariens ou chikennés qui facilitent la prise en doigts des ingrédients...à toi de faire ta cantine! à chacun son rythme (Moi: 12min; Gopal: 36) en dessert un paan de bétel à mâchouiller et saliver (responsable de ces beaux crachats rouge sang qui te laisse craindre une épidémie de pneumonie lors de tes premiers jours en Inde)... finissez le repas d'un rot comblé...évidemment!

sieste... 4h/tea time: c'est l'heure de visiter les boulangers/pâtissiers/sucriés du stand de michti...loin d'être une spécialité lilloise, ce sont des pâtisseries diabétiques délicieusement écœurantes qui exploitent le plus doux de tes péchés capitaux; hum! hum! 2 shompapris (feuilletés à la pistache) ou un padisapta (crêpes à la noix de coco)? allez soyons définitivement gourmand et prenons encore un chai pour faire passer le tout! Attention quand même pour les végétariens, les mouches confites y sont parfois riches en protéines!

Diner: au choix: un Byriani cuit à l'étouffé, un tandoori baigné dans un yogourt épicé ou le traditionnel dim tarka de mon Q.G. nocturne. Faut il encore choisir entre tous ces différents pains habilement cuits et retournées au vol par le pizaiolo moustachu? Roti et Chapatti, Naan (cheese, butter), Puri ou paratha? Anyway...allons y gaiement, tout est bon de toutes façons. miam, slurp, miam...un régal...et soudain...horreur!! tu te rends compte que c'est ta main gauche qui porte les aliments à tes lèvres...regard à droite, regard à gauche...ouf personne t'a vu...déjà qu'il te soupçonnent de t'essuyer les fesses avec du papier... un conseil au passage; chez l'habitant, oubliez votre politesse et ne finissez pas l'assiette quand plus faim...ladite sera remplie du double en deux coup de louche...si tu finis, c'est que t'es pas substanté...normal...

Au final: le meilleur yaourt au monde: hundred grammes de Doil qui à lui seul illustre le suave plaisir d' être ici. 

Voilà, quelques kilos en trop étaient restés ici lors de mes anciens voyages...je crois que je vais revenir remplumé de poignées d'amour pour la bonnebouf indienne! bon j'avoue tout ça manque parfois d'une bonne mayonnaise; mais, même si une scarification d'appareil à raclette reste visible sur mon bras droit, mes nuits ne sont plus hantées d'un bœuf bourguignon ou de saucisses Strasbourgeoises ...mais plutôt curieuses des prochaines aventures stomacales...sans pour le moment une quelconque alerte de la so famous tourista...sur ce j'ai grave la dalle de dal! au sol! pour ne pas dire à table!...bon appétit, bon réveillon, à chacun son menu...régalez vous pour moi, je le fais déjà pour vous!

 

 

la bise bouche pleine

 

 


Albums photo : India Act 1&2 | India Act 3 (Nepal)


<- Page précédente | Page suivante ->