un dahu en Inde


Bollymood


 

 

Agneepath, l’un des 250 films produits par Bollywood cette année, dont la sortie était apparemment attendue, puisque la salle comble semble nerveuse ! Dés l’apparition du Héros (Hrithik Roshan alias Vijay Deenanath Chauhan), nous sommes au parfum : c’était bien LE film à voir au cinéma : Hurlements de joies, cris d’encouragement, exhortations colériques, sifflements approbateurs… Il suffit d’un plan sur les muscles de Hrithik (un vrai héros, capable de tuer 15 méchants à coup de machette puis de souffler, larme à l’œil, des bulles de savon avec sa petite sœur) pour que le stade gronde : un vrai ambiance de match PSGvsPSG.

 

Les spectateurs connaissent déjà par cœur les chansons qui viennent plusieurs fois rythmer les scènes de danses! Mais pour le coup, c’est de ma gorge que vient s’exprimer un enthousiasme amoureux pour les actrices indiennes. Après Amrita Rao (2006) , Aishwarya Rai (2008) , Katrina Keif (2009), c’est Priyanka Chopra qui est nominée cette année pour partager mes rêves de mille et une nuits. Même si Milla Jovovich et Meg Ryan gardent une place dans le harem de mon marchant de sable, la beauté indienne n'en reste pas moins très éprouvante…Si au moins elles ne savaient pas si bien danser, ou me regarder avec ces divines expressions endiablées. Mais non ca y’est, je suis de nouveau ’in love’ pour une intouchable miss monde.

 

        

 

Le scénario du film est un mélange parfait d'action, humour, suspens et romantisme. En gros un très très méchant mafieux tue le papa du tout jeune héros, qui une fois grand devient l'homme de main d'un autre (un peu moins) méchant mafieux... Happy end: le héros en sang pend le méchant, avant de trépasser lui même dans les bras de sa maman. Entre temps, il y eu une entracte de 7 min ou tu peux tenter de te glisser dans une marée de vessies bengalis pleines, pour soulager la tienne aux toilettes.

 

 

 

Toujours pas de baisers à l'écran (pourtant bien suggérés...ah la pudeur indienne!) mais on a pu voir une des vamp' du très très très méchant fumer une cigarette (immédiatement sous titré: Smoking is injurious to health) puis assister au meurtre de la jolie Kaali (alias Priyanka Chopra) pendant son mariage fleurie avec monsieur muscle... d'un inattendu coup de kalachnikov: stupeur et colère dans la salle! Ça j'étais vraiment pas d'accord; J'aurai du m'inscrire dans la liste de figurants à Bombay et éviter cette tragédie...Definitly!

 

 Smoking is injurious to health...Smoking is injurious to health...Smoking is injurious to health...

 

Alors qu'il m'est impossible de regarder un Bollywood à la télé sous peine de m'endormir dans la demi heure, assister à l'un de ces opus en Inde est réellement quelque chose d'inévitable. J'ai déjà acheté la B.O.... si le dvd sort avant mon retour, je nous organise une projection géante au Be Happy festival...

La prochaine romance prévue sur vos écrans s'appelle "Babu et Didi chez les indiens". AnnidjiKieffer et  Manouda chonketjee sont des acteurs d'exception et de bien agreables compagnons de voyage! Vont ils se baigner dans l'eau sacrée du Gange? oser le fameux bang lassi et danser la carioca indienne su les Gats de Vanarasi/Bénares? Ou trouver l'illumination en faisant la sieste sous l'arbre de Buddha?

...Suspens...

...ENTRACTE....


Albums photo : India Act 1&2 | India Act 3 (Nepal)


<- Page précédente | Page suivante ->